Appel à contribution - Art et démocratie


La revue Émulations pour son prochain numéro vous invite à explorer le lien entre art contemporain (la peinture, le graphisme, les performances, l’architecture, le design etc.) et démocratie. Date limite de l’appel : le 15 décembre 2010.

Pour son prochain numéro, la revue Émulations s’ouvre à toutes les contributions abordant de près ou de loin le lien entre l’ «art contemporain et la démocratie ».

L’art, par le biais de la peinture, du graphisme, des performances, de l’architecture ou encore du design semble aujourd’hui aussi bien servir l’industrie culturelle et les entreprises marchandes qu’évoquer le Beau et le Bien, accompagner la création de sens et l’invention de fables, proposer des utopies ou encore permettre la critique sociale. A une époque où les frontières entre objet d’art et objet commercial, expression et image, sont de plus en plus brouillées, la question du statut de l’art dans nos sociétés se pose. Initiateur de transgressions libératrices et dans ses prétentions proche des réformes sociales, l’art, en ce qu’il valorise le singulier et sacralise la différence, tend à vouloir donner la parole à tout le monde, à rendre compte de voies-voix alternatives. Mais que peut-on en dire aujourd’hui ? L’art et ses pratiques consoeurs sert-il le « demos », le peuple ; libère-t-il, transcende-t-il les hiérarchies? Ou est-il au service d’autres causes ? Quelles en sont les intentions et les pièges ? Ou encore, à quoi d’autre pourrait-on aspirer ?

La Revue Emulations vous invite, dans son prochain numéro, à tirer des lignes de fuites du lien contemporain entre l’art et la démocratie, à dessiner les contours de la question.

Lignes directrices de rédaction

Les textes proposés, écrits en français, comptant entre 4500 et 7500 mots, et précédés d’un abstract, seront envoyés par email à l’adresse redac@revue-emulations.net

Les contributions doivent respecter les règles suivantes



* Police Garamond 10 pour le corps de texte, Arial pour les titres.

* Marges justifiées à gauche et à droite.

* Citations courtes (moins de quatre lignes) dans le corps du texte entre

* guillemets français (« citation » ) et non anglais ( “citation ” ).

* Citations longues dans un paragraphe en retrait vers la droite.

* Pas de paragraphe vide entre deux paragraphes.

* Référence de type Harvard dans le texte sur ce modèle : (Simmel 2008 : 25).

* Le moins possible de note de bas de page.

* Titre court (max 6 mots) avec sous titre plus long si nécessaire.

* Pas d’italique, ni de gras, ni de soulignement dans le texte, excepté l’italique pour les titres d’ouvrage.


Les articles envoyés seront suivis d’un accusé de réception. Nous essayons de tenir

le délai d’un mois après réception pour donner le retour suite à la lecture de l’article.

Note sur la revue:

Émulations est une revue de sciences sociales qui a pour volonté d’offrir un espace de communication dynamique aux nouveaux chercheurs (doctorants et post-doctorants, étudiants avancés) ou aux professionnels désireux de publier leurs recherches et réflexions. Pour ce numéro, Emulations s’ouvre aussi aux interventions artistiques qui peuvent potentiellement figurer sur format papier.

Émulations publie des articles courts qui élaborent un regard personnel et original sur le monde. Les articles sont rigoureux et utilisent les outils des sciences sociales pour construire leur propos. Les sujets peuvent ainsi aller de l’expression d’une intuition théorique survenue lors du travail de thèse à l’exposé descriptif d’une situation vécue éclairante pour la compréhension des univers sociaux. Ne seront pas retenu les articles trop conventionnels dans leur forme ou dans leur contenu. Les valeurs clés de la revue sont l’originalité et la précision.

La revue est d’abord ouverte aux jeunes chercheurs et jeunes professionnels recourant aux sciences sociales dans leur pratique. Les pages sont également ouvertes aux étudiants avancés ainsi qu’aux chercheurs seniors qui sont invités à participer au dialogue instauré par la revue.



Comments