Comptes rendus

La revue Émulations est ouverte à toute proposition de recension d'ouvrage. Sur cette page, vous trouverez ci-dessous une série d'ouvrages qui nous intéressent particulièrement. D'autres propositions sont les bienvenues. Si un livre vous intéresse, n'hésitez pas à vous manifester et nous demanderons à l'éditeur de vous en faire parvenir un exemplaire.

Envoyez vos idées à redac (at) revue-emulations.net

Les consignes aux auteurs pour la rédaction d'un compte rendu sont identiques à celles concernant un article, à ceci près que la longueur attendue est comprise entre 5.000 et 15.000 caractères espaces comprises.


Sociologie

Howard Becker, Howard, Evidence, Chicago, The University of Chicago Press, 2017, 240 p.

Alexandra Bidet, Caroline Datchary, Gérald Gaglio (éd.), Quand travailler c’est s’organiser. La multi-activité à l’ère numérique, Presses des mines, 2017, coll. « Sciences sociales », 222 p.

Michel Bierlaire, Vincent Kaufmann et Patrick Rérat (dir.), La mobilité en questions, Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2017, coll. « Enjeux mondiaux », 209 p.

Manuel Boucher, Geoffrey Pleyers, Paola Rebughini (dir.), Subjectivation et désubjectivation. Penser le sujet dans la globalisation, Paris, FMSH Éditions, 2017, 304 p.

Michel Callon, L'emprise des marchés. Comprendre leur fonctionnement pour pouvoir les changer, Paris, La Découverte, 2017, 300 p.

Jean-Michel Chaumont, Survivre à tout prix ? Essai sur l'honneur, la résistance et le salut de nos âmes, Paris, La Découverte, 2017, 397 p.

Aurore Flipo, Génération low-cost. Itinéraires de jeunes migrants intra-européens, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017, coll. « Le Sens social », 288 p.

Pascale Garnier, Sociologie de l'école maternelle, Paris, Presses universitaires de France, 2016, 204 p.

Anne Gotman, Pas d’enfant. La volonté de ne pas engendrer, Paris, Éditions MSH, 2017, 248 p.

Arlie Russell Hochschild, Le prix des sentiments. Au cœur du travail émotionnel, Paris, La Découverte, coll. « SH / Laboratoire des sciences sociales », 2017, 250 p.

Marc Joly, La révolution sociologique. De la naissance d’un régime de pensée scientifique à la crise de la philosophie (XIXe-XXe siècles), Paris, La Découverte, 2017, 750 p.

Bruno Karsenti, Cyril Lemieux, Socialisme et sociologie, Paris, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, 2017.

Roman Kuhar, David Paternotte (dir.), Anti-Gender Compaigns in Europe. Mobilizing against Equality, Londres, Rowman & Littlefield International, 2017, 302 p.

Sébastien Lemerle, Carole Reynaud-Paligot (dir.), La biologisation du social. Discours et pratiques, Presses Universitaires de Nanterre, 2017, coll. « Frontières de l’humain », 238 p.

Michel Matthey, Martin Schuler, Aménager le territoire. La gestion d’un bien commun, Lausanne, Presses Polytechniques et Universitaires Romandes, 2017, coll. « Le savoir suisse », 160 p.

Martine Mespoulet (dir.), Quantifier les territoires. Des chiffres pour l'action publique territoriale, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2017, 242 p.

Sébastien Mosbah-Natanson, Une « mode » de la sociologie. Publications et vocations sociologiques en France en 1900, Paris, Classiques Garnier, 2017, 297 p.

Akim Oualhaci, Se faire respecter. Ethnographie de sports virils dans des quartiers populaires en France et aux États-Unis, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2017.

David Pichonnaz, Devenir policiers. Une socialisation professionnelle en contrastes, Antipodes, 2017, coll. « Le livre politique », 244 p.

François de Singly, Double Je. Identité personnelle et identité statutaire, Paris, Armand Colin, 2017, 216 p.

Julien Talpin, Julien O'Miel, Frank Frégosi (dir.), L’islam et la cité. Engagements musulmans dans les quartiers populaires, Villeneuve-d'Ascq, Presses du Septentrion, 2017, coll. « Espaces politiques », 282 p.

Julien Talpin, Julien O'Miel, Frank Frégosi (dir.), L’islam et la cité. Engagements musulmans dans les quartiers populaires, Villeneuve-d'Ascq, Presses du Septentrion, 2017, 282 p.

Anthropologie

Agnès Clerc-Renaud, D'un monde à l'autre. Fragments d'une cosmologie brésilienne, Paris, Éditions EHESS, 2017, coll. « En temps et lieux », 302 p.

Giulia Mensitieri, Le plus beau métier du monde. Dans les coulisses de l'industrie de la mode, Paris, La Découverte, 2018, 350 p.

Carolina Kobelinsky, La mort aux frontières de l'Europe : retrouver, identifier, commémorer, Neuvy-en-Champagne, Le Passager Clandestin, 2017, 123 p.

Olivier Lazzarotti, Guy Mercier, Suzanne Paquet (dir.), La part artistique de l’habiter. Perspectives contemporaines, Paris, L’Harmattan, 2017, coll. « Géographie et cultures », 250 p.

Vincent Leblan, Aux frontières du singe Relations entre hommes et chimpanzés au Kakandé, Guinée (XIXe-XXIe siècles), Paris, Éditions EHESS, 2017, coll. « En temps et lieux », 287 p.

Jeanne Teboul, Corps combattant. La production du Soldat, Paris, Éditions MSH, 2017, 260 p.

Communication

Emmanuelle Savignac, Yanita Andonova, Pierre Lénel, Anne Monjaret, Aude Seurrat (dir.), Le travail de la gamification. Enjeux, modalités et rhétoriques de la translation du jeu au travail, Bruxelles, Peter Lang, 2017, 200 p.

Politique

Iris Loffeier, Benoît Majerus, Thibauld Moulaert (dir.), Framing Age. Contested Knowledge in Science and Politics, Londres, Routledge, 2017.

Geoffroy Matagne et Virginie Van Ingelgom (dir.), Politiques de crise, crises du politique, Louvain-la-Neuve, Academia, coll. « Science politique », 314 p.

Albert Ogien, Sandra Laugier, Antidémocratie, Paris, La Découverte, coll. « Cahiers libres », 2017, 250 p.

John Pitseys, Démocratie et citoyenneté, Bruxelles, CRISP, 2017, 116 p.

Carole Villiger, Usages de la violence en politique. 1950-2000, Lausanne, Éditions Antipodes, 2017, coll. « Histoire », 296 p.

Histoire

Patrick Boucheron (dir.), Histoire mondiale de la France, Paris, Seuil, 2017, 795 p.

Patrick Boucheron, Laura Gaffuri, Jean-Philippe Genet (éd.), Valeurs et systèmes de valeurs (Moyen Âge et Temps Modernes), Paris, Publications de la Sorbonne, 2017, 360 p.

Philippe Buc, Guerre sainte, martyre et terreur. Les formes chrétiennes de la violence en Occident, Paris, Gallimard, 2017, 560 p.

Guido Castelnuovo et Sandrine Victor (éd.), L’Histoire à la source : acter, compter, enregistrer (Catalogne, Savoie, Italie, XIIe- XVe siècle). Mélanges offerts à Christian Guilleré, Chambéry, Éditions de l’université de Savoie, 2017, 540 p.

Béatrice Delaurenti, Blaise Dufal, Piroska Nagy (éd.), L’historien et les fantômes. Lectures (autour) de l’œuvre d’Alain Boureau, Paris, Les Belles Lettres, 2017, 240 p.

Antoine Destemberg, Atlas de la France médiévale. Hommes, pouvoirs et espaces, du Ve au XVe siècle, Paris, Autrement, 2017, 96 p.

Patrick Dramé, L’Afrique postcoloniale en quête d’intégration, Montréal, Presses universitaires de Montréal, 2017, coll. « Politique mondiale », 190 p.

Boris Klein, Les chaires et l’esprit. Organisation et transmission des savoirs au sein d’une université germanique au XVIIe siècle, Lyon, Presses universitaires de Lyon, 2017, 352 p.

Elisabeth Lusset, Crime, châtiment et grâce dans les monastères au Moyen Âge (XIIe-XVe siècle), Turnhout, Brepols, 2017, 406 p.

Joseph Morsel, Noblesse, parenté et reproduction sociale à la fin du Moyen Âge, Paris, Picard, 2017, 158 p.

Michel Zink, L’humiliation, le Moyen Âge, et nous, Paris, Albin Michel, 2017, 272 p.