Consignes à l’attention des auteurs 

Quatre possibilités existent pour soumettre un article à la revue.

1/ Proposer une contribution spontanée pour la rubrique « En ligne/Varia » (ici). Ces articles sont publiés et diffusés directement au format numérique sur ce site (indexé par Google Scholar).

2/ Proposer la réalisation d’un entretien avec un chercheur confirmé pour la rubrique « Entretiens ». Deux objectifs distincts sont possibles : soit présenter de manière synthétique la pensée de l’auteur interviewé, soit présenter l’état actuel des connaissances sur un sujet de recherche particulier.

3/ Proposer un compte rendu critique (5 à 15 000 caractères espaces comprises) d’un livre, d’un roman ou d’un évènement jugé intéressant pour les sciences sociales, soit en faisant une proposition spontanée, soit en consultant la liste des ouvrages à recenser (ici).

4/ Répondre à l'appel à contribution en cours pour les numéros papiers (ici). Il s'agit alors de participer à la construction du prochain numéro thématique. Ces articles sont publiés dans un numéro papier et simultanément mis en ligne.


Les articles proposés pour les numéros thématiques et pour la rubrique « En ligne/Varia » sont évalués en double aveugle, par deux membres du comité de lecture ou par des (jeunes) chercheurs travaillant sur le sujet. Les entretiens et comptes rendus sont évalués et traités directement par le comité de rédaction.

Les propositions sont à envoyer à l'adresse mail : redac (at) revue-emulations.net

N'hésitez pas à nous contacter pour toute information et pour discuter de vos projets d'articles !


Consignes plus détaillées

Émulations publie des articles courts qui élaborent un regard personnel et original sur les mondes sociaux. Les articles sont rigoureux et utilisent les outils des sciences sociales pour construire leur propos. Les sujets peuvent ainsi aller de l’expression d’une intuition théorique survenue lors du travail de thèse à l’exposé descriptif d’une situation jugée éclairante pour la compréhension d’un univers social.

La revue est d’abord ouverte aux jeunes chercheurs et jeunes professionnels recourant aux sciences sociales dans leur pratique. Les pages sont également ouvertes aux étudiants avancés ainsi qu’aux chercheurs seniors qui sont invités à participer au dialogue instauré par la revue. Les valeurs clés de la revue sont l’originalité et la précision. Suivant en cela la maxime de Nicolas Boileau que « ce qui se conçoit bien s'énonce clairement », l’usage de « jargon » ou les articles inutilement compliqués seront refusés.

Émulations publie en format papier deux numéros thématiques par an, coordonnés par des chercheurs extérieurs au comité de rédaction. Dans ce cadre, la revue lance régulièrement des appels à coordination. Une fois les propositions sélectionnées, un agenda de publication est fixé avec les coordinateurs et un appel à contributions selon les thématiques retenues est lancé afin de rassembler des textes, avant de les soumettre à une évaluation en double aveugle. Une fois publié, chaque numéro est également mis en ligne en libre accès sur le site de la revue au format html (indexé dans Google Scholar). Une version pdf, au prix de 6 à 7 euros, est également disponible sur le site i6doc.com. En parallèle des numéros papiers, Émulations dispose également de rubriques en ligne qui permettent de publier des articles en varia (dont le pdf est mis en ligne gratuitement), des entretiens, ainsi que des recensions d’ouvrages.

Concrètement, les articles comprendront entre 15.000 et 35.000 caractères espaces comprises, résumé et bibliographie inclus. Les articles qui dépassent cette limite ne seront pas considérés. Pour les comptes rendus, la longueur attendue est comprise entre 5.000 et 15.000 signes et espaces compris.

Les articles comprendront entre 15.000 et 35.000 signes espaces comprises, abstract et bibliographie compris. Les articles dépassant cette limite ne seront pas considérés.

Pour les comptes rendus, la longueur attendue est comprise entre 5.000 et 15.000 caractères  espaces comprises.

Les articles seront rédigés en suivant les normes suivantes.

  • Dans la police Garamond 12 pour le corps de texte, Arial pour les titres
  • Marges justifiées à gauche et à droite
  • Citations courtes (moins de quatre lignes) dans le corps du texte entre guillemets français (« citation ») et non anglais ( “citation ” )
  • Citations longues dans un paragraphe en retrait vers la droite
  • Référence de type Harvard dans le texte (Nom de l’auteur, date : page citée), bibliographie en fin d’article
  • Pas de double saut de ligne entre deux paragraphes
  • Le moins possible de notes de bas de page
  • Titre court (maximum 6 mots) avec un sous-titre plus long si nécessaire
  • Pas d’italique, ni de gras, ni de soulignement dans le texte, excepté l’italique pour les titres d’ouvrage
  • La bibliographie sera réalisée sur base du modèle suivant :
    • Becker H. S. (2006 [1988]), Les mondes de l’art, Paris, Flammarion (« Art, histoire, société »).
    • Braudel F. (1958), « Histoire et Sciences sociales : la longue durée », Annales. Économies, Sociétés, Civilisations, vol. 13, n° 4, p. 725-753.
    • Lemercier C., Ollivier C., Zalc C. (2013), « Articuler les approches qualitatives et quantitatives. Plaidoyer pour un bricolage raisonné », in M. Hunsmann, S. Kapp (dir.), Devenir chercheur. Écrire une thèse en sciences sociales, Paris, Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales (« Cas de figure »), p. 125-143.
Pour plus de détails, nous invitons les auteurs à télécharger le guide des consignes aux auteurs ci-dessous.
Ċ
Quentin Verreycken,
9 avr. 2017 à 14:48