Contributeurs à ce volume



Stéphane Baele (né en 1983) est assistant de recherche et d’enseignement à la Chaire Tocqueville en politiques de sécurité (Université de Namur) et chercheur associé au CECRI (Université catholique de Louvain). Après des études de science politique et de philosophie à l’Université catholique de Louvain et à University College London, où il était Marie Curie Fellow, il poursuit actuellement sa thèse intitulée « The Ethics of Political Categorisation ». En 2011, il était visiting fellow à la Northwestern University, Chicago. Ses recherches portent principalement sur la catégorisation politique (dans une perspective interdisciplinaire), la théorie des relations internationales, les politiques d’immigration, et la philosophie de Michel Foucault. Il est aussi co-fondateur de la revue Émulations et triathlète amateur. 

Vincent Laborderie (né en 1976) est diplômé de l'Institut d’études politiques de Toulouse et titulaire d'un diplôme d’études approfondies en science politique (Université catholique de Louvain). Il est actuellement assistant et chargé de recherche à l'Université catholique de Louvain où il poursuit son doctorat en science politique, après avoir suivi la formation doctorale de l’Université Laval (Canada). Sa thèse de doctorat porte sur la politique de reconnaissance internationale de l'Union européenne. Ses domaines de recherches privilégiés sont les séparations d’États dans un contexte non-violent et la reconnaissance internationale. Précédemment chargé de cours à l'Université Laval, il est aujourd'hui en charge de l'enseignement à distance à l'UCL, et chercheur rattaché au CECRI (Université catholique de Louvain). 

Benoit Lechat (né en 1960) est licencié en philosophie et en communication sociale. Ancien journaliste à la BRT et à l'Agence Belga – où il a été reporter en charge de l'information sociale et politique –, il fut aussi porte-parole de la vice-première ministre Isabelle Durant entre 1999 et 2003. Il rejoint Etopia en 2004, dont il anime depuis lors les publications. Auteur de nombreux articles sur la politique belge et sur les médias dans La Revue Nouvelle, il est depuis 2011, rédacteur en chef du Green European Journal. Il prépare actuellement une histoire de l'écologie politique en Wallonie et à Bruxelles, « La démocratie comme projet » (à paraître en 2012). 

Fabrice Quinet (né en 1981) est actuellement conseiller, chargé des dossiers économiques au sein d'un cabinet ministériel. Après des études de finance et de science politique à l’ICHEC et à l'Université catholique de Louvain, et une spécialisation en affaires européennes au Collège d'Europe de Bruges, il a mené une carrière dans le milieu bancaire et financier. 

Edgar Szoc (né en 1977) est actuellement coordinateur de la prospective chez Etopia, secrétaire général de la Ligue des droits de l'Homme, et rédacteur en chef adjoint de la revue Politique. Après des études de philologie romane et d'économie, il a mené une carrière de journaliste et de chercheur. 

Prof. Valérie Rosoux est chercheur qualifié du FNRS et professeur invitée à l’Université catholique de Louvain (UCL) où elle enseigne la négociation internationale et la justice transitionnelle. Elle est licenciée en philosophie et docteur en sciences politiques. En 2010-2011, elle a assuré un mandat de senior fellow dans le cadre du United States Institute of Peace (USIP), Washington DC. Parmi ses dernières publications, citons « The Belgian national past: Between commemoration and silence » (in Memory Studies, January 2012, pp.85-97) ainsi que « The Unforgiving. Reflections on the Resistance to Forgiveness after Atrocity » (in Law and Contemporary Problems, 2009, n°72, pp.101-117). 

Martin Wagener (né en 1980) et est actuellement doctorant boursier en sociologie au CRIDIS (Université Catholique de Louvain – IACCHOS). Après un premier engagement comme travailleur social dans différents secteurs de l’action sociale en Belgique et en Allemagne, il a prolongé sa formation initiale par des études en sociologie à la VUB et à l’UCL. Il poursuit depuis mars 2010 une thèse qui traite des trajectoires de monoparentalité au niveau de la relation au travail et au logement dans la région de Bruxelles-Capitale (PRFB, INNOVIRIS). En collaboration avec le Prof. Bernard Francq, il accompagne les travaux de recherche des parents qui participent à la première Université populaire des parents de Bruxelles. Il maintient un intérêt pour le secteur de l'aide aux sans-abri en tant que personne engagée et chercheur captivé. 

Prof. René Zayan est professeur d’éthologie et de psychologie au Psychological Sciences Research Institute de l’Université catholique de Louvain. Développées sur base de l’éthologie (étude du comportement animal), ses recherches actuelles étudient la psychologie politique, et plus particulièrement ses éléments non-verbaux comme le charisme, d’un point de vue comportementaliste. Chercheur renommé, il est aussi largement reconnu pour ses efforts de vulgarisation, notamment via plusieurs documentaires télévisés (par exemple « Coupez le son : Le charisme politique », Canal+). Le Prof. René Zayan a également exercé comme expert en communication auprès de plusieurs responsables politiques.
Comments