« Si Nietzsche vivait aujourd’hui il écouterait du metal ». La réception de Nietzsche dans la subculture black metal

publié le 21 mai 2011 à 00:03 par Émulations Revue   [ mis à jour : 10 juin 2011 à 04:34 ]
Par Nicolas Walzer
Université de la Réunion

[Rubrique En ligne].
La subculture metal, phénomène international hérité du rock,
rassemble une centaine de milliers de jeunes en concert tous les ans en France. Certains auteurs jugés « subversifs » comme Nietzsche sont souvent cités dans un de ses nombreux sous-genres : le black metal. En étudiant la manière dont il est perçu, nous proposons une entrée originale dans cette jeunesse et derrière elle un aperçu des types de bricolage plus larges utilisés pour s’approprier ce philosophe particulièrement controversé. Sans qu’elle soit nécessairement verbalisée, la notion de « puissance » irradie et galvanise les black métalleux pour devenir ensuite une logique existentielle.






Image : Gaahl, vocalist of the band Gorgoroth, during a concert in 2007 in Paris. Licence CC on Wikimedia Commons (http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Gaahl_Gorgoroth.jpg)