Indicateurs alternatifs au PIB : Au-delà des nombres. L'Épargne nette ajustée en question

publié le 24 janv. 2012 à 06:32 par Émulations Revue   [ mis à jour : 24 janv. 2012 à 06:45 ]
Par Géraldine Thiry : 

Université catholique de Louvain. 

Après avoir dominé pendant plus de soixante ans les agendas politiques des pays occidentaux, l’objectif de croissance économique et son indicateur-phare, le produit intérieur brut (PIB), sont aujourd’hui largement questionnés. De nombreux indicateurs alternatifs sont suggérés et mis en débat. Ces initiatives sont une opportunité de changement : ce que nous mesurons influence ce que nous faisons. Mais il s’agit d’aller un pas plus loin, en montrant que la manière dont nous mesurons est tout aussi déterminante : les indicateurs sont porteurs de conceptions axiologiques et normatives, liées à leur mode de construction, dont la mise en lumière est cruciale là où les indicateurs ont une importance politique croissante. Notre analyse de l’Épargne nette ajustée (ENA, indicateur de soutenabilité de la Banque Mondiale) illustre les enjeux normatifs d’un choix de mesure, souvent occulté derrière des considérations techniques : nous montrons que l’ENA porte une conception singulière et discutable de ‘soutenabilité’ (dans ses aspects écologique et humain). 
Mots-clés: au-delà du PIB, sociologie de la quantification, épistémologie des statistiques, indicateurs, Épargne nette ajustée, développement durable. 

English : After sixty years of predominance in the western countries, both the objective of economic growth and its core measure, the Gross Domestic Product (GDP), have been questioned. Numerous alternative indicators have been suggested. These new indicators potentially constitute a great opportunity for change: what we measure affects what we do. We go a step further, claiming that the way we measure it is just as crucial: indicators intrinsically carry axiological and normative conceptions, embedded in the specific way they are built. As indicators are increasingly being used for shaping political ends, light should be shed on these underlying conceptions. Our analysis of the Adjusted Net Savings (ANS, the sustainability indicator of the World Bank) attempts to illustrate these normative underpinnings, often obscured by technical concerns: we show that the ANS carries a singular conception of ‘sustainability’ (in its human and ecological aspects). 
Key words: beyond GDP, sociology of quantification, epistemology of statistics, indicators, Adjusted Net Savings, Sustainable Development.



Photos :
IMF First Deputy Managing Director David Lipton at the 2011 IMF/World Bank Annual Meeting
Par : Par International Monetary Fund (sur Flickr)
Comments