Simmel et l'approche sociologique de l'environnement

publié le 21 déc. 2009 à 05:49 par Émulations Revue   [ mis à jour : 21 déc. 2009 à 05:53 ]
Par Philippe Boudes.

Résumé : Les travaux de Georg Simmel regorgent de réflexions sur les interactions entre phénomènes naturels et sociaux lesquelles caractérisent la question contemporaine de l’environnement. Est-ce pour autant un pionnier de l’approche sociologique de l’environnement ? Si l’on considère les apports conceptuels du sociologue allemand, notamment à travers son approche des formes sociales, de l’espace mais encore de la nature, il est clair que la pensée de Simmel peut étayer certains développements de la sociologie de l’environnement. D’ailleurs, cet article montre également que Simmel a influencé les deux principaux courants fondateurs de la sociologie de l’environnement, l’écologie humaine étasunienne et la morphologie sociale française. En retraçant l’apport cognitif et socio-historique de Simmel pour la sociologie de l’environnement, on contribue à actualiser les études simmeliennes tout en favorisant l’institutionnalisation de la sociologie de l’environnement.
Mots-clés : Georg Simmel, sociologie de l’environnement, écologie humaine, morphologie sociale.

Abstract: Simmel’s work shows an abundance of reflections on interactions between natural and social phenomena, interactions which are characteristic of environment’s contemporary questions. Does it mean that he is a pioneer in environment’s sociological study? If we consider that German sociologist’s conceptual contributions, notably through his approach of social forms, of space and also of nature, it is clear that Simmel's thought can support some developpements in environmental sociology. Meanwhile, this article shows that Simmel influenced both of the founder streams in environmental sociology, U.S. human ecology and French social morphology. Recounting Simmel’s cognitive and socio-historical contribution for environmental sociology, we will participate in actualising simmelian studies while favouring the institutionalisation of environmental sociology.
Key-words: Georg Simmel, environmental sociology, human ecology, social morphology.

Comments