Une langue en situation de handicap. Les sourds et la langue des signes face à la catégorie du handicap

publié le 12 avr. 2012 à 07:26 par Émulations Revue   [ mis à jour : 12 avr. 2012 à 07:27 ]
Par Pierre Schmitt 
École des hautes études en sciences sociales. 

Versions : HTML | PDF Papier.  

Résumé : 

La langue des signes est aujourd’hui reconnue en France au sein d’une loi dite sur le handicap. Victoire pour
certains, impasse pour d’autres, la diversité de ses inter-prétations nous invite à réfléchir aux conditions de la catégorisation de la surdité comme handicap afin de mieux comprendre pourquoi les sourds la refusent, et pourquoi l’institutionnalisation de liens entre langue des signes et handicap est inquiétante. En premier lieu, à la recherche de discours et mobilisations ayant contribué à l’émergence d’une telle législation, nous prêterons attention au tournant initié par les « disability studies » puis à l’état des lieux de l’agenda politique du « réveil sourd ». Nous poursuivrons en exposant la stigmatisation de la langue des signes qui caractérise selon nous la loi, ce qui nous amènera à discuter la position du chercheur « militant » ainsi que les relations entre le politique, le social et la recherche.
Mots-clefs : handicap, déficience, catégorie, « disability studies », sourds, langue des signes. 

English: In France, sign language is nowadays legitimated through a “disability law”. Considered either as a victory or as a pitfall, its diverse interpretations invite us to question the categorization of deafness as a disability, so that we might achieve a better understanding of why deaf people reject it and why institutionalized links between sign language and disability are disturbing. Looking for discourses and social movements which have contributed to the emergence of such a law, we will first pay attention to the shifting point initiated by the disability studies and then to the progress of the political agenda of the “réveil sourd”. We will then share our thoughts about the stigmatization of sign language implied by the law. This will lead us to discuss the position of the “militant” researcher and the relations between politics, society and research.
Keywords: disability, impairment, category, disability studies, deaf people, sign language 


...Lire la suite - Versions : HTML | PDF Papier
Comments