Rubrique Varia‎ > ‎

La traite des êtres humains, de la légende urbaine à la politique publique

publié le 7 mai 2018 à 02:13 par Quentin Verreycken   [ mis à jour : 7 mai 2018 à 02:40 ]

Par Lilian Mathieu 

CNRS, Centre Max Weber-École normale supérieure de Lyon

Mis en ligne le 7 mai 2018

Pour citer cet article : Lilian Mathieu, « La traite des êtres humains, de la légende urbaine à la politique publique», Émulations, en ligne. Mise en ligne le 7 mai 2018. URL : http://www.revue-emulations.net/enligne/Mathieu-traite-des-etres-humains

Résumé/Abstract

[Fr] La traite des blanches (requalifiée aujourd’hui en traite des êtres humains) constitue le motif de l’une des légendes urbaines les plus largement diffusées et les mieux étudiées, mettant en scène une jeune fille droguée puis enlevée pour être contrainte à la prostitution dans un pays étranger. Mais la traite est aussi, et de longue date, l’objet de politiques publiques spécifiques, légitimées par des conventions internationales et mises en œuvre par la police et la justice. Cette coexistence d’une légende urbaine et d’une politique publique constitue une énigme, que l’article tente de résoudre : comment imaginer que des moyens considérables soient déployés contre des faits à la réalité aussi incertaine ? Une analyse historique et sociologique révèle que croyances populaires et discours institutionnels se sont mutuellement consolidés, chacun apportant sa contribution spécifique à la plausibilité du motif de la traite.

Mots clés : traite des êtres humains, légende urbaine, politique publique, prostitution, abolitionnisme.

[En] The White slave trade (nowadays known as human trafficking) is the motif of one of the most well-known and well-studied urban legends: a young girl is drugged before being taken away and forced into prostitution in a foreign country. But trafficking of human beings is also, and has been for a long time, the object of specific public policies that have been legitimated by international conventions and enforced by both police and justice. The coexistence of an urban legend and of a public policy stands as an enigma that this article intends to solve: how can one imagine that important means are mobilised against so dubious facts? A historical and sociological analysis reveals that popular beliefs and institutional stances have mutually consolidated, each one giving weight to the plausibility of the motif of the trade.

Keywords: trafficking of human beings, urban legend, public policy, prostitution, abolitionism.